L'épice safran

Histoire

Etamines Etamines

Le safran crocus sativus de la famille des iridacées est inconnu à l’état sauvage.

L’espèce se développe par reproduction végétative, division du bulbe.

L’épice est obtenu à partir des trois stigmates rouge-orangé de la fleur violette du crocus.

 

Bulbe Bulbe

Sa première apparition à Champniers date du XIIIe siècle. Apporté par le seigneur Tizon d’Argence au retour des Croisades ; il s’agit d’une culture familiale qui se développa dans tout l’Angoumois.

 Du XIIIe au XIXe siècle, un grand marché de décembre a lieu à Champniers attirant des commerçants de toute l’Europe.

Sa culture disparut au début du XIXe siècle suite à de fortes gelées (-20°) et au développement industriel croissant.

Voir brochure éditée par l'Association : " Le safran dans tous ses états"

Depuis plusieurs années nous nous attachons à faire découvrir notre patrimoine régional.

Dans l’Antiquité, le safran est utilisé dans les teintures, les médicaments et l’assaisonnement. De nos jours, il sert en gastronomie (voir fascicule de l'Association : "La cuisine au safran").

Culture

Utilisation

Depuis la plus haute Antiquité jusqu'au 19e siècle, le safran était utilisé comme Colorant, Médicament, Assaisonnement.

  • Teinture

Couleur sacrée, chez les boudhistes, la tunique jaune était l'attribut de la royauté chez les grecs avant de devenir le symbole des courtisanes.

Les romains, eux, en teignaient les voiles et les robes de mariées.

En Iran, il servait à colorer la laine des tapis persans.

  • Peinture

Dans les civilisations anciennes, les pigments de safran s'employaient sur différents supports: papyrus, parchemin, bois.

Pline l'Ancien, rapporte que les murs du temple de Minerve, avaient été badigeonnés avec un mélange de lait et de safran.

Au Moyen-Age, les moines le cultivaient pour réaliser l'encre d'or, sans or, pour leurs enluminures, miniatures et bordures de manuscrits.

Michel-Ange s'en était servi pour les fresques de la chapelle Sixtine.

  • Médecine

Le remède à tous les maux

Depuis plus de trois mille ans, le safran était considéré comme bénéfique.

Considéré comme un aphrodisiaque, un sédatif un remède contre les rhumatisme et sous Louis XIV comme un élixir de longue vie.

  • Pharmacie

Utilisé jusqu'à la moitié du XXème siècle : elixir de Garus et sirop Delabarre (calmant les, douloureuses poussées de dents des bébés).

  • Gastronomie

De nos jours, c'est une redécouverte.

La soupe jaune

La soupe jaune Charentaise pour 10 personnes (0,5 g de poudre de safran) :

 

1 livre de carottes, poireaux, navets, potiron, rutabagas et pomme de terre. Sel et poivre. 1 morceau de lard. Faire cuire légumes et lard ensemble dans 3 litres d'eau.

 

Passer à la moulinette pour obtenir une soupe épaisse (le reste du liquide servira comme bouillon)

 

Couper le lard en tranche. Rajouter des croutons de pain et le safran

 


Infos pratiques

coordonnées

siège social :
622, rue Beau de Rochas

16430 Champniers Tél : 06 76 44 37 87 champnierssafran@laposte.net

  Contact

  Plan d'accès

  Actualités

Edito

Edito

L'association Champniers SAFRAN  Safran de l'Angoumois est à la recherche de bénévoles pour :
   . Participer activement aux évènements autour du safran.
  • Les étudiants, lycéens, sont les bienvenus.